Institut Pxirus, velas.pierre@pxirus.ch, www.pxirus.ch

 

Prestations :

 

    • Blocages intergénérationnels,
    • Passage des âmes,
    • Fuite énergétique (cicatrice, blessures corporelles, fissure sur le corps énergétique,...)
    • Troubles de la conscience (idée en boucle, manque d'ancrage,...)
    • Troubles émotionnels (Nervosité, anxiété, angoisse, dépression, confiance, …),
    • Problèmes de peau (Aphtes, urticaires, acné, corps de pied, eczémas, brulures, …),
    • Problèmes physiques (Ongles incarnés, Sciatiques, douleurs, blessures, cicatrices, …),
    • Troubles du langage,
    • Troubles oculaires et dentaires,
    • Troubles de l’anorexie, de la boulimie,
    • Troubles gastriques,
    • Troubles de la circulation sanguine (varices, hémorroïdes, ulcères, etc.),

 

 

Cette liste est une liste non exhaustive.  Elle demeure en soit une simple énumération objective et ne pourrait être présenter comme une prétention écrite de résultat.

 

Retour sur les résultats :

 

La vitesse de guérison varie d’un individu à l’autre. Il n’y a pas de règle commune, tout dépend du poids énergétique et du « volume » de couches énergétiques à nettoyer. Certaines affections nécessitent selon les personnes, plusieurs consultations consécutives au cabinet ou/et à distance.

Il est également constaté que des guérisons sont actées sans prise de conscience, du client. À savoir, le client n’a pris conscience du changement opéré. Cela lui est comme transparent et pas visible.

Pour pouvoir acter un résultat, il est nécessaire d’être spectateur de soi-même ou d’avoir pris conscience de cela par un regard extérieur à soi-même (une autre personne !).

D’autre part, le résultat de la guérison est dépendant de la volonté propre du patient à vouloir guérir. Certaines personnes peuvent présenter inconsciemment une forte résistance à la guérison et de ce fait, ne peuvent temporairement pas bénéficier des soins sur les champs énergétiques. Il y a ce qui s’appelle une obstruction de conscience. Elle demeure en soi une obstruction de l’instant. Elle peut être levée suivant un déconditionnement de conscience, dont le moteur d’activation est enclenché par une volonté de dépassement et une ouverture d’esprit à accepter son changement d’état.

Le thérapeute ne saurait être tenu responsable à un objectif contractuel de résultats. D’ailleurs, le client est responsable et tenu de consulter les médecines conventionnelles et traditionnelles.